Digital

Nous ne vendons ni rêve, ni miracle, mais nous pouvons vous guider vers le succès

  • #Web
  • #Référencement naturel
  • #Google Ads
  • #Community Manager
  • #E-reputation
  • #Publicité
  • #Brand content
  • #Newsletter
  • #Rédaction web
Découvrir

Digital

Parlons d’une époque que les moins de 20 ans (la fameuse génération Z) n’ont pas connue. Une époque durant laquelle pour communiquer auprès d’une cible, on pensait dépliants, courrier publicitaire, catalogue, spots radio, cinéma, affichage, presse… Une époque où le web balbutiait ses premiers sites et les réseaux sociaux n’existaient pas. Aujourd’hui, on parle de pré-roll vidéo, de référencement naturel, de Google Ads, d’E-réputation, de brand content, de newsletters, etc. Les médias classiques n’ont certes pas disparu tels des dinosaures, mais les nouveaux médias ont provoqué une mutation profonde et durable de notre activité. Du coup, de nouveaux métiers sont apparus au sein des agences de communication comme les community managers, les consultant SEO, les webdesigners UX ou les rédacteurs web.

Médias traditionnels vs nouveaux médias ? Une chose est certaine, c’est que 2017, est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la communication. En effet, c’est l’année où pour la première fois, les annonceurs ont dépensé plus d’argent dans le digital que dans la publicité.

Cette évolution de notre activité, l’agence LT l’a anticipée il y a plusieurs années pour devenir rapidement un expert en communication digitale et pouvoir accompagner ses clients dans la digitalisation de leur marque et ou entreprise.

Mais, c’est quoi la digitalisation ?

Selon le dictionnaire, la digitalisation est le processus de numérisation des documents. En marketing, cela revient donc à numériser son offre voire ses méthodes de travail. L’objectif étant d’améliorer la relation client et la rentabilité de son entreprise (le fameux ROI). Cette transformation est régie par un postulat : les consommateurs ont de nouveaux usages et si hier le client était le roi, désormais il est devenu dieu !
La réputation d’un restaurant se fait ou se défait sur Tripadvisor, une marque comme Gap ne peut changer son logo sans tenir compte de l’avis de ses clients et même le tout puissant Google doit faire marche arrière face à ses internautes mécontents quand il a voulu changer le look de ses résultats de recherche. Les consommateurs étudient, comparent, trouvent, achètent en quelques clics… s’adapter est un véritable enjeu auquel les marques doivent savoir faire face sous peine d’être condamnées à disparaître !

Se digitaliser ou mourir !

Aider nos clients à comprendre les enjeux et les défis qui les attendent, les accompagner dans leur transformation voire les former, notre agence de communication s’appuie sur une méthodologie axée sur 4 piliers pour construire une stratégie digitale efficace et surtout adaptée à vos besoins.

  1. Diagnostiquer votre marché

    On ne peut prétendre aider une entreprise si on ne sait rien d’elle. Comprendre son contexte (interne et externe), faire de la veille concurrentielle, définir l’ADN d’une marque/entreprise. Rien ne peut commencer sans au préalable un véritable audit : la connaissance de l’ensemble de ces données nous permettra ensuite de définir le territoire de marque pour construire votre univers digital.

  2. Étudier votre cible

    Dans un monde où la relation client est devenue un enjeu stratégique, il est important de connaître parfaitement sa cible afin de mieux la guider vers soi et obtenir ensuite son approbation. Savoir à qui l’on parle pour savoir comment lui parler. Cela semble évident, mais nombreuses sont les entreprises communiquant par exemple là où leurs clients ne sont pas présents.

  3. Définir vos objectifs

    Le résultat de l’analyse des deux premières étapes va nous permettre de définir les objectifs de votre stratégie digitale. Effectivement, il n’y a pas de stratégies sans objectifs ciblés et mesurables. Nous utilisons au sein de notre agence la méthode SMART qui formule les différents objectifs comme suit :

    • Mesurable : Les résultats obtenus doivent pouvoir être mesurés de manière précise et indiscutable.
    • Acceptable : La qualité d’acceptabilité souligne la nécessaire adhésion des individus auxquels on fixe un objectif.
    • Réaliste : Le réalisme de l’objectif est nécessaire à l’adhésion et à la poursuite des efforts entrepris pour l’atteindre.
    • Temporellement défini : Une date ou un délai doit être prévu pour l’atteinte de l’objectif.
  4. Établir un plan

    Dernière étape de la réflexion, elle s’appuie forcément sur l’ensemble des données et informations recueillies. Ce plan est le moyen de définir l’image, la promesse, les outils ainsi que la mise en place des actions qui vont permettre d’atteindre les objectifs digitaux d’une marque ou entreprise. C’est le moment où l’on passe de la théorie à l’action. Enfin si aucun plan n’est infaillible, il doit cependant préciser comment mesurer son efficacité au travers d’indicateurs clés de performance (ou KPI de l’anglais : key performance indicator).

Le digital c’est bien, une rencontre réelle pour échanger c’est mieux

Nous appelerNous écrire