Le blog

Vite un site e-commerce !

  • #ecommerce
  • #web
Découvrir

#ecommerce #web

Le mercredi 28 octobre, Emmanuel MACRON a lancé l’épisode 2 de la saga du confinement, tout en soulignant que « l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer ».

Le mercredi 28 octobre, Emmanuel MACRON a lancé l’épisode 2 de la saga du confinement, tout en soulignant que « *l’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer »**.
Parmi toutes les mesures pour aider les entreprises, l’une d’entre elles a déclenché les passions chez les professionnels du digital :une enveloppe de 100 millions pour accompagner les artisans, les très petites entreprises et les PME qui
« entreprendront des démarches de numérisation.* »

100 millions !!! 😳

Hors de question de laisser ce gros gâteau aux seuls mastodontes de la création du site e-commerce (Epro Shopping, Shopify, Wix, etc.).
Certains pros du web ont décidé de jouer les pompiers en proposant des offres coups de poings pour créer des sites clés en main.

En moins de 48h, on a vu fleurir sur les réseaux sociaux :
« Votre site e-commerce en 15 jours »
« Votre site e-commerce en 1 semaine »
« Votre site e-commerce en 24 heures »
« Votre site e-commerce pour moins de 500 €»
« Votre site e-commerce pour 1€ »
« Créer son site e-commerce gratuit »

A cela, vous ajoutez la promesse d’un succès « assuré » et il devient difficile de ne pas succomber aux chants des sirènes !

Capture d'écran issue de Wix

La crise sanitaire a bouleversé profondément l’économie mondiale et les habitudes de consommation.
Le confinement a provoqué une ruée sur Internet.
En France, 40 millions de personnes achètent sur le web, soit 78,3% des internautes (source : Médiamétrie).
Acheter en ligne est devenu aussi banal qu’entrer dans un magasin.

Les commerçants, artisans et TPE sont pris à la gorge et se précipitent pour créer leur site e-commerce.
Régulièrement, notre agence reçoit des demandes de prospects en détresse, nous contactant pour réaliser leur site web en urgence.
On leur a laissé penser qu’un site e-commerce est facile et rapide à réaliser, peu couteux et qu’il peut, à lui seul, sauver une activité.
Mais personne n’a réellement pris le soin de leur expliquer les règles du jeu :

  • 90% du CA des ventes sur Internet sont concentrés sur 5,5% des sites marchands, dont font partie Amazon, la Fnac et Cdiscount.
  • La concurrence est farouche et les marges sont faibles.
  • Sans visibilité, pas de ventes : référencement naturel ou Google ads, il est primordial de mettre en place une stratégie pour générer du trafic vers votre site.
  • Le taux de conversion des sites e-commerce en France (nb de commandes/nb de visiteurs) est en moyenne de 3%.
  • Soignez la vitrine de votre site et son contenu car entrer dans une boutique en ligne, c’est comme entrer dans une boutique physique : on doit donner envie d’y rester.
  • Le temps, c’est de l’argent, et encore plus pour l’e-commerce : si créer une boutique en ligne peut s’avérer rapide, il faut du temps pour rendre un e-shop rentable.
  • Les acheteurs ne vous voient pas physiquement mais ils restent exigeants : vous devez disposer d’un service client pour les rassurer.
  • Une e-boutique ne suffit pas pour vendre : vous devez être très actifs sur les réseaux sociaux pour rendre visibles vos actions commerciales.

Si on recense près de 200.000 sites marchands actifs en France, 37.000 sites e-commerce auraient fermé en 2019.

Source : www.fevad.com/

C’est pourquoi notre agence vous propose de prendre le temps de construire.
Il est impératif de voir au-delà de cette crise car le bouleversement des habitudes de consommation, et en particulier l’engouement pour l’achat en ligne, ne seront pas éphémères.
Et on ne réfléchit pas à une situation durable en envisageant des solutions temporaires !
Il faut bâtir des piliers solides sur lesquels pérenniser votre activité : une boutique en ligne ? Oui, mais pas n’importe laquelle !
Au risque de paraphraser Georges NAKHLEH : “celui qui croit que prendre le temps lui coûtera cher n'a aucune idée de ce que peut lui coûter la précipitation. »

Le monde entier doit être informé, je partage :

Ce blog a changé ma vie et je souhaite vous le faire savoir :

Nous appelerNous écrire

03 83 47 67 63 Nous contacter