Le blog

Portrait de Com’ : Valérie Pirot, Community Manager sur LinkedIn

  • #portraitdecom
Découvrir

#portraitdecom

Dans Portrait de Com’, l’Agence LT s’intéresse à celles et ceux qui font la Communication en Lorraine et ailleurs, parce que les gens passionnés sont passionnants ! Une interview pour découvrir et comprendre le regard des ces personnalités sur la communication d’hier, d’aujourd’hui et surtout de demain.

LT : Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?
VP : J’ai 46 ans, je suis indépendante en Community Management - Coach sur LinkedIn et Gestionnaire clientèle grands comptes au centre d’affaires du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine.
12 ans d’expérience en communication digitale en tant que webmaster du premier site decathlon.com et Yves-rocher.fr puis chargée de communication au Crédit Agricole.
Je suis un profil atypique, formée en journalisme, communication et développement de sites web dynamiques.

LT : Comment définirais-tu la communication ?
VP : Depuis l’émergence de l’Inbound Marketing il y a 8 ans déjà, les marques ayant adopté cette stratégie ont compris l’importance de livrer du contenu de qualité à leurs clients au point d’en faire un levier d’acquisition de prospects et de conversion de chiffre d’affaires.
Avant il fallait savoir vendre. Aujourd’hui, en plus de savoir vendre, il faut savoir écrire du contenu engageant qui permet de faire de multiples rencontres enrichissantes, réseauter et, par la même occasion, développer son chiffre d’affaires.

LT : Comment l’appliques-tu dans ton quotidien professionnel ?
VP : Je m’applique à livrer du contenu de qualité à travers des études journalistiques poussées tournées vers le marketing digital et la transformation numérique des entreprises.
Je me passionne pour le storytelling et le copywriting et développe des posts engageants sur LinkedIn ainsi que des pages de vente via WordPress.
Le storytelling en vidéo est également mon dada : je suis convaincue que ce format va percer avec l’émergence des smartphones de dernières générations qui sont de véritables caméras ambulantes :-)
L’accès à la communication est désormais démocratisé. Tout le monde est en mesure de créer sa propre radio, son site web, des films et reportages, sans réelle formation de longue durée. Une des raisons essentielles de l’engouement des nouvelles générations à vouloir se lancer dans l’entreprenariat. C’est une excellente nouvelle !

LT : Quel est ton opinion sur la communication via les réseaux sociaux ?
VP : La communication via les réseau sociaux continue son expansion.
Construire sa stratégie digitale sans prendre en compte cet état de fait est un erreur. Plus longue sera la décision d’adhérer à ce mode de communication, plus importante sera la perte d’argent car les marques ayant pris de l’avance seront en position de force face à la concurrence.
Par nature, l’homme a besoin de créer du lien et de sentir qu’il appartient à une communauté ayant à la fois les mêmes valeurs mais aussi les mêmes centres d’intérêts.
Notre société professionnelle actuelle digitalise les process métiers internes, rendant ainsi le travail à distance possible et, dans un futur proche, une norme pour tous.
Est-ce que la proximité physique en sera ébranlée pour autant ? Je ne pense pas, au contraire : le virtuel ne fait que renforcer les contacts dans la vie réelle.

LT : Quel est ton réseau social préféré ?
VP : LinkedIn sans hésitation. Ce réseau offre l’opportunité de sortir du cadre de l’organigramme hiérarchique au sein des entreprises. Une personne ayant un réseau composé de 2.000 personnes aura les mêmes chances d’atteindre une visibilité du même niveau qu’un influenceur de renommée nationale ou internationale avec plus de 100.000 followers. En effet l’algorithme de la plateforme ne prend en compte principalement que la valeur de votre contenu, peu importe votre statut ou votre réseau.
Et puis, c’est un magnifique endroit pour faire des rencontres et débattre sur des sujets d'actualité liés à l’emploi, au recrutement, à la vie en entreprises, à la vie des entrepreneurs et à celle de leurs clients.
Quels sont les médias qui offrent une telle portée en terme de visibilité, et ce gratuitement ? Les réseaux sociaux bien sûr. La presse PQR et la télévision sont en perte de vitesse face à ces nouveaux modes de consommation de contenus.

LT : Comment imagines-tu la communication dans le futur ?
VP : La communication de contenus qualitatifs appréciée par les communautés va pointer du doigt de futurs « influenceurs » que les marques en quête de visibilité et de crédibilité s’arracheront à prix d’or.
Par ailleurs les outils de communication en mode interactif et conversationnel du type "WhatsApp » couplé avec l’intelligence artificielle capable d’analyser en profondeur les datas des marques vont voir le jour et seront exploitées à travers des campagnes de marketing direct intelligentes.
Les marques seront en mesure de faire une analyse prédictive des projets de leurs clients à partir de personas multiples et précis.
La communication instantanée et conversationnelle devrait percer davantage qu’elle ne le fait aujourd'hui.

LT : Raconte-nous une pub, d’hier ou d’aujourd’hui, qui t’a marquée ?
VP : « Salut, j'ai 8 secondes pour vous dire que la barre Ovomaltine, c'est de la dynamite ! »
Cette baseline exprime clairement l'instantanéité de la communication d'aujourd'hui et de demain, et la nécessité de véhiculer des messages rapides et impactants.

LT : Pour conclure, quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer dans ce métier ?
VP : Je lui conseillerais de suivre les influenceurs de ses réseaux préférés. D’être curieux de tout. De se former sans cesse pour apprendre en permanence de ses expériences.
D’être actif sur les réseaux sociaux.
De ne surtout pas se limiter aux connaissances de son apprentissage en formation diplomante. De lire, d’apprendre l’anglais car les meilleurs communicants proviennent pour la plupart des Etats-Unis.

Le monde entier doit être informé, je partage :

Ce blog a changé ma vie et je souhaite vous le faire savoir :

Nous appelerNous écrire

03 83 47 67 63 Nous contacter