Le blog

Portrait de Com’ : Anne-Sophie Fernandes Cruz, Responsable Communication et marketing

  • #portraitdecom
Découvrir

#portraitdecom

Dans Portrait de Com’, l’Agence LT s’intéresse à celles et ceux qui font la Communication en Lorraine et ailleurs, parce que les gens passionnés sont passionnants ! Une interview pour découvrir et comprendre le regard des ces personnalités sur la communication d’hier, d’aujourd’hui et surtout de demain.

LT : Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?

ASFC : Je m’appelle Anne-Sophie Fernandes Cruz. Après avoir obtenu une licence en communication à Nancy, je suis partie vivre à l’étranger pour enchaîner expériences et stages en Angleterre, principalement à Londres & Manchester. Je suis revenue en France et j’ai commencé à travailler à la Direction Générale de Véolia Environnement pendant quelques années.
Depuis bientôt 7 ans, je travaille chez Yzico, conseil & expertise, un cabinet d’expertise comptable qui accompagne près de 7.000 clients dans le Grand Est et à Paris.

LT :Comment définirais-tu la communication ?

ASFC : La communication, c’est un art & une passion. N’est pas communicant celui qui aurait une idée, celui qui va préférer le rouge au vert ou à l’orange ou s’exprimer avec aisance devant un public. Le communicant est celui qui sait exploiter une idée et la valoriser, donner du sens au choix d’une couleur, écrire un discours impactant à prononcer. La communication pour moi, c’est l’art et la manière de faire passer un message. Elle sert à donner du sens et créer du lien. Mais avant toute chose, c’est la stratégie et la réflexion, car si une entreprise souhaite faire passer un message, elle doit connaître son public, savoir quels mots utiliser, quels canaux choisir, quels formats privilégier... Et c’est cela qui me passionne le plus ! Alors là bien sûr, c’est le mariage entre la communication et le marketing, et c’est un autre débat 😄

LT :Quelle est ton opinion sur la communication via les réseaux sociaux ?

ASFC : Depuis le tout début, les réseaux sociaux jouent un rôle capital dans les stratégies de communication. Aujourd’hui, les chiffres peuvent quelques fois donner le vertige : sur près de 58 millions de Français connectés à Internet, 38 millions sont présents sur un réseau social. Que cela soit pour la vie privée et/ou professionnelle, la quasi-totalité des habitants en France sont sur les réseaux sociaux. Ces chiffres, à eux seuls, reflètent la puissance et l’impact que peuvent avoir ces derniers sur les décisions d’achats. Les marques et les entreprises utilisent les réseaux sociaux pour créer plus de lien.
On parle de communautés, d’échanges, de partage. Et cela change tout. Avant l’apparition des réseaux sociaux, les communications étaient plutôt descendantes. Il y avait des publicités à la télé, dans la presse, dans les rues (...), mais il n’y avait pas vraiment d’interactions entre l’entreprise et sa cible. Aujourd’hui c’est différent : les consommateurs prennent la parole, quand ils sont heureux, ou pas !
Le rôle de la communication avec les réseaux sociaux n’est plus seulement de réfléchir à ce qu’il faut faire pour vendre un produit ou un service, mais anticiper tous les scenarii possibles.

LT :Comment imagines-tu la communication dans le futur ?

ASFC : Pour être tout à fait franche, je ne saurais pas répondre à cette question. La crise que nous venons de connaître a profondément changé la donne ! Les consommateurs ont considérablement changé leurs habitudes, les marques se repositionnent. Nous ne pouvons pas prévoir ce qui se passera après le COVID19, mais nous savons que les communications et les stratégies marketing vont devoir évoluer. Aussi incertaine que cette époque puisse paraître, elle donne néanmoins des opportunités : il faut juste savoir les saisir et être agile.

LT : Raconte-nous une pub, d'hier ou d'aujourd'hui, qui t'a marquée.

ASFC : Plusieurs choses en fait ! Je suis une grande lectrice de la littérature professionnelle des « Grands » du marketing et de la com’. Le premier que j’ai lu : Jean-Marie Dru, La publicité autrement en 2008 et celui que je suis en train de lire Expérience clients, la revanche du BtoB de Céline Forest.
Je suis une adapte de la presse spécialisées, abonnée à HBR, MARKETING & STRATEGIE, j’aime décortiquer les études, enquêtes et réflexions sur notre façon de consommer ou de voir la publicité. HBR est une véritable source d’inspiration pour nous, avec l’équipe de la Direction, Yann Ollivier, (Président), Nathalie Mathieu (Secrétaire Générale) et Harmony Antoine (DRH), nous aimons étudier en profondeur les articles pour mettre en place certains principes, tant en interne qu’en externe
Bien sûr, les campagnes des grandes marques sont très inspirantes. Je suis fan de la com’ de BURGER KING, IKEA, LEROY MERLIN… J’ai aimé voir :

  • les campagnes sur le retour du Whopper en France et surtout les actions de street marketing de l’agence (Buzzman, je crois, à l’époque),
  • comment Leroy Merlin à retravailler son positionnement avec la concurrence accrue sur ce marché des magasins de bricolage,
  • comment IKEA a remis la maison & la famille au centre de toute sa stratégie pendant la crise sanitaire

LT : Pour conclure, quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer dans ce métier ?

ASFC : Au début de notre carrière, nous sommes plein d’envie, d’énergie. Mais souvent, l’école et les premières expériences professionnelles ne nous donnent pas une réelle idée de la vraie vie dans la com’. Bien sûr, il y a la technique, la méthode que l’on apprend sur les bancs de l’école, mais il y a des bonnes pratiques qui souvent manquent. Alors voici quelques conseils.
Pour travailler dans la communication, en entreprise ou en agence, il faut savoir être un véritable chef d’orchestre. Les métiers de la communication se spécialisent et se technicisent, mais voient aussi leurs frontières se brouiller. Il faut connaître les détails des différentes métiers, tant pour faire vous-mêmes que pour gérer efficacement des prestataires extérieurs.
Il faut cultiver sa curiosité, avoir une veille active (quasi quotidienne) sur les articles et nouveautés concernant les technologies, les nouvelles études, les opérations de com’ qui réussissent (pour s’en inspirer), celles qui ratent (pour en tirer les leçons), les acteurs de votre secteur …
Il faut sortir et créer son réseau. N’oubliez pas que derrière chaque personne que vous rencontrez, il existe le potentiel de toutes les personnes qu’elle connaît.
Mais le meilleur conseil à donner et pour moi le plus important, c’est qu’il faut être passionné par son travail, l’entreprise que l’on représente, les valeurs que l’on défend.

Le monde entier doit être informé, je partage :

Ce blog a changé ma vie et je souhaite vous le faire savoir :

Nous appelerNous écrire

03 83 47 67 63 Nous contacter